Chute de cheveux? Pourrait être le ‘blâme’ de la ménopause

àtes-vous en ménopause? Avez-vous remarqué un changement dans la texture de vos cheveux, moins épais, plus cassants, plus secs, plus sujets à tomber, avec moins de brillance ? Tout est possible en raison de l’action et de la variabilité hormonale. Le maintien d’un mode de vie sain, d’une bonne alimentation et de l’activité physique régulière, en passant par l’élimination des facteurs de risque, peut contribuer au bien-être de vos cheveux, aussi.

Voilà pourquoi les cheveux tombent. «Avec l’arrivée de la ménopause – explique le Dr Nadia Misino – il y a un changement hormonal important : les Åstrogènes, les hormones féminines, diminuent progressivement, tandis que les androgènes, les hormones mâles, et surtout la testostérone restent stables. Cette altération, associée au début de la ménopause lorsque les ovaires cessent de produire des Åstrogènes, entraîne également un raccourcissement du cycle de vie des cheveux, ce qui facilite leur chute’. Cependant, il est possible de mettre en place un tas d’actions préventives capables de réduire l’impact et les conséquences de la ménopause sur les cheveux : un mode de vie sain est la meilleure arme.

Mode de vie. Une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et une hygiène personnelle soignée, sont des habitudes fondamentales pour jouir d’un bon état de santé général qui se répercute également sur vos cheveux. Mais comment ‘adapter’ ces comportements à la santé des cheveux ? Voici ce que l’expert recommande :

1. Mangez bien et sainement. Choisir les bons aliments a toujours été le secret d’une chevelure en bonne santé : une alimentation saine, variée et équilibrée vous protégera des carences nutritionnelles qui peuvent nuire à la beauté de vos cheveux.

2. Soyez pro-sportif. Un mode de vie actif favorise également la santé des cheveux. Pendant l’exercice, la circulation sanguine et l’oxygénation sont activées, contribuant à améliorer le tonus du cuir chevelu et à prévenir la chute des cheveux.

3. Hygiène personnelle. Ayez la même attention que vous accordez aux soins du corps, pour vos cheveux aussi. Lavez-les régulièrement aidant à les garder forts et en bonne santé.

4. Bannir les facteurs de risque. Le premier conseil est d’éviter de fumer du tabac, de boire de l’alcool ou de recourir à des suppléments vitaminiques pour compenser d’éventuelles carences nutritionnelles.

Pas seulement les hormones. D’autres facteurs peuvent influencer la chute des cheveux : la prédisposition génétique, la mauvaise alimentation, le stress et l’anxiété sont des causes potentielles. En cas de chute de cheveux importante ou lorsque cet événement devient préoccupant, mieux vaut contacter un spécialiste pour identifier l’origine du problème et identifier la meilleure solution pour y remédier.

Avez-vous rencontré ce problème à la ménopause ? Quelles actions avez-vous mis en place ? Discutez-en avec nous.

– Edité par Francesca Morelli

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.