S’exposer au soleil : les conseils de l’experte beauté Martina Bindi

Le soleil a toujours été considéré comme un grand allié pour le bien-être psychophysique, moins pour celui de notre peau, qui a en fait besoin d’être protégée correctement. Martina Bindi nous apprend comment le faire au mieux.

Avec l’augmentation des températures et l’intensité des rayons solaires, la peau active trois réponses de défense naturelles, la kératine, le sébum et la mélanine :
⏠Tout d’abord, la synthèse de kératine, la protéine de la couche superficielle de la peau, définie à tort comme une couche de cellules mortes, augmente. Ce phénomène est du au fait que cette protéine filtre plus de 70% des rayons UVB, constituant effectivement notre filtre physique naturel.
⏠La peau modifie le sébum, non pas en terme de quantité, mais plutôt de fluidité : cette variation est due à la présence dans le sébum de deux puissants antioxydants, la vitamine E et le squalène. L’objectif protecteur de la peau est d’« étaler » une sorte de film antioxydant sur toute la surface cutanée, de manière à créer un filtre chimique naturel qui neutralise les radicaux libres d’oxygène induits par les rayons solaires.
⏠Enfin la mélanine, la plus connue, la plus aimée car elle donne un bronzage, mais aussi la plus redoutée par ceux qui souffrent de taches cutanées ou de photovieillissement. Pour obtenir une réponse homogène de la mélanine (couleur uniforme), il est indispensable de préserver les premières lignes de défense de la peau, la kératine et le sébum.

Alors comment s’exposer au soleil en toute sécurité?

Martina Bindi, experte en beauté et créatrice de la ligne de cosmétiques naturels bSoul, nous explique qu’il faut commencer par le choix d’une bonne crème solaire, qui doit avant tout contenir une synergie de filtres solaires à large spectre. Cependant, choisir une bonne crème solaire ne suffit pas : en effet, il faut adopter les bonnes habitudes d’exposition pour conserver et obtenir une peau uniforme, saine et jeune.

« Une bonne crème solaire doit contenir une synergie de filtres solaires à large spectre, qui soient efficaces à la fois sur les rayons UVA et UVB. Cette synergie doit être photostable, c’est-à -dire conserver sa capacité protectrice sans s’altérer après son application. Elle ne doit pas être phototoxique, c’est-à -dire avoir des effets indésirables et incontrôlés quand elle entre au contact avec nos cellules. Enfin, le filtre soleil devrait inclure des actifs spécifiques pour compléter l’action protectrice, dans le but de préserver notre collagène et notre élastine, qui sont endommagés tôt en raison de l’augmentation de certaines enzymes causées par le soleil rayons », explique Martina Bindi.

Les erreurs les plus courantes à éviter

Lisser ou exfolier agressivement la peau au printemps ou en été est l’une des erreurs les plus courantes : ce faisant, en fait, on crée les conditions d’un vieillissement prématuré et d’une peau tachetée ou inégale. Une autre erreur courante consiste à dégraisser excessivement la peau : cela la rendra plus vulnérable au soleil, sujette aux taches et de plus en plus grasse, en raison de l’effet rebond que cette pratique entraîne.

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.