Surprise, la chirurgie plastique est grand-mère

Miroir de mes désirs quelle est cette petite ride qui, insolente, courbe l’Å“il, autrefois si élastique et ferme, vers le bas ? Oh mon Dieu, est-ce la vieillesse ? Et qu’est-ce qu’on fait, on la laisse, à cette harpie de l’ âge qui avance sans hésitation et sans freins ? Et quelle manière de marquer ce visage qui pourtant a passé les années heureuses de sa jeunesse audacieuse et tendue comme la corde d’un violon harmonique et suave ? Tout est parti, comme ça, d’emblée (d’un seul coup) ?

Le défi du temps : essayez de nous rattraper !

Non messieurs ! Si le temps a voyagé beaucoup plus vite que le véritable âge intérieur, eh bien nous devons arranger les choses. Redécouvrir l’ancienne synchronicité et faire en sorte que l’apparence et l’âge voyagent main dans la main, ensemble, sans trop de sauts en avant.

Et donc, même si “le temps passe et on ne se sent plus comme un enfant” comme le chantait le légendaire national Adriano, alias Celentano, avec le temps aujourd’hui on peut “flirter”, jouer un peu à cache-cache. Le défi (toujours au temps) est lancé : essayez de m’attraper ! Alors, ne soyez pas surpris si la dame légèrement âgée décide de se faire refaire les seins à 70 ans pour avoir l’air plus fraîche, ou si le monsieur à côté du parapluie se présente sans poches sous les yeux en présence du nouvel été, ou tire un peu pour ne pas se défigurer en présence de sa petite amie.

D’autre part, lorsque les “antas” arrivent et que tant d’autres “antas” sont surmontés, ce qui semblait autrefois être une habitude, la ride amusée, la touffe de cheveux blancs, devient une inquiétude qui grandit dans l’âme et jour après jour gonfle comme un torrent sous l’orage jusqu’à ce qu’il déborde dans la décision finale : bistouri ! Rhinoplastie ! Liposuccion ! Botox! Divers ajustements. Et celui qui en a plus, mettez-en. L’important est d’apparaître comme vous le ressentez, donc simplement en “alignant” le moi extérieur avec le moi intérieur (généralement beaucoup plus jeune).

Les chiffres le disent aussi

Contes de fées d’été? Pas vraiment. Selon l’American Society for Aesthetic Plastic Surgery, 143 000 Américains de plus de 65 ans ont eu recours à la chirurgie esthétique en 2021. Et en Italie, selon les statistiques, sur les 283 688 personnes qui ont choisi le “médecin qui ajuste en fonction de l’âge”, et les outre 385 000 qui ont plutôt opté pour la médecine esthétique, toujours en 2021, 8,3% ont entre 65 et 80 ans. Et le phénomène prend de l’ampleur, à tel point qu’on le rebaptise un peu partout : “chirurgie plastique de grand-mère”, c’est-à -dire la chirurgie plastique des grands-parents.

Et qu’en penses-tu? Voudriez-vous? Parlez-nous de votre expérience.

V.A.R.

Iscriviti alla newsletter

Iscriviti alla newsletter di Italian Beauty Community, e ricevi direttamente nella tua casella di posta i nostri contenuti migliori!

Cliccando su "Iscriviti" acconsenti al trattamento dei tuoi dati personali ai fini dell'invio della newsletter ai sensi di cui all'art. 2.2 della privacy policy
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.